3 choses du quotidien qui ralentissent votre métabolisme

3 choses que vous faites (peut être) et qui ralentissent votre métabolisme- et comment le relancer

Même si vous pensez que vous avez une vie extrêmement saine -commençant votre journée par un smoothie, faisant en sorte de toujours trouver un moment pour faire du sport dans votre emploi du temps chargé (activez vous)- vous pourriez être en train de ralentir votre métabolisme sans vous en rendre compte. Le pire, c’est que vous pourriez ne pas vous en rendre compte, car le gain de poids n’est pas le seul signe évocateur.

hygiène de vie saine et activeLes problèmes de métabolisme sont liés au diabète, maladies cardiovasculaires, et aux inflammations chroniques « qui peuvent se développer en différents cancers, désordres immunitaires et maladies neurologique comme Alzheimer » d’après le Dr David Ludwig. Rien de bien réjouissant donc…

Mais ne vous inquiétez pas: notre métabolisme peut se contrôler en très grande partie avec un régime alimentaire sain et une bonne hygiène de vie (Mythes sur le métabolisme ICI) -et particulièrement en évitant certaines chosespastabox-maxi

Erreur #1: Se remplir de nourriture industrielle ou industrialisée

Bon celle-là, elle était facile à repérer. Et pourtant on ne le dira jamais assez: les industriels de l’agroalimentaire n’ont que faire de la qualité nutritive ou de l’équilibre alimentaire. Oui, il y en a qui tentent de faire des efforts (ex: Marie, Weight Watchers…), mais cela est souvent ruiné par les additifs cachés, les sucres ajoutés, les portions non adaptées ou finalement l’index glycémique trop élevé. Pour rappel: un aliment ou repas à index glycémique élevé fait monter en flèche votre niveau d’insuline sanguin. Cela concerne les aliments trop riches en sucre ou amidon pré-digéré. Hors des pics d’insuline excessifs et répétés peuvent entraîner un véritable ‘détraquage’ du métabolisme et des envies incontrôlables de sucre ou de se gaver.

Comment cela est possible? Lorsque de l’insuline est sécrétée, elle va envoyer un signal au corps de stocker du gras et d’arrêter de brûler du gras. Ce qui signifie qu’en gardant l’insuline haute ou très présente dans votre corps, vous brûler moins et votre corps réclame de nouveau du sucre…alimentaire.

Enfin, rappelez vous aussi que le diabète n’est pas qu’une maladie du sucre et qu’il peut être provoqué par des excès répétés de gras saturés ou d’une combinaison de sucre et de gras (vulgarisation ICI). Bref, vous l’aurez compris: les plats préparés, les sauces, les boîtes de conserve toutes faites, les pâtes à tartiner, les breuvages au café sucré de chez S***… ça peut être ‘fatal’ si c’est habituel.

Mais attention…

bons-gras

Erreur #2: Ne pas manger assez de gras

Oui, je sais, c’est peut être contradictoire avec ce que je viens juste de dire mais… Cela va faire une trentaine d’année que le gras a été littéralement diabolisé au profit du sucre. Vous trouverez partout du « allégé en gras », « 0% de matière grasse »… STOP. Nous avons besoin de gras pour vivre et construire nos cellules, les gras animaux et végétaux sont souvent associés à de nombreuses vitamines essentielles pour le corps, ce qu’il faut c’est bien les choisir et équilibrer végétal et animal (LIRE ICI quoi choisir). Le gras doit représenter 30% de nos apports quotidiens et doit être combiné à de bonnes protéines et des sucres de qualité (fruits, légumes, …). En réduisant drastiquement tout ce qui est industriel et blanc (pâtes, pain, pomme de terre, céréales petit dej’…), en augmentant les bons gras et protéines maigres vous aurez une digestion plus lente (pas d’effet de pic d’insuline) et donc relancerez votre métabolisme ou l’empêcherez de ralentir (équilibre au niveau des autres hormones LIRE ICI).

img_20161024_193025

Erreur #3: Attendre d’avoir vraiment faim pour manger

Ce que vous mangez n’est pas la seule chose qui impacte votre métabolisme – QUAND vous mangez est important également. La ‘vraie faim’ (voir NB ci dessous) est un signal de votre corps signifiant qu’il a besoin de calories et de quelque chose qui permette à votre métabolisme de continuer à carburer. En théorie, vous ne devriez jamais avoir faim. Pourquoi? Lorsque vous avez faim, votre cerveau se met en mode ‘pénurie alimentaire’ et en réponse il envoie de l’insuline dans votre corps – résultat: les calories sont brûlées plus lentement et votre corps se prépare à stocker au repas suivant.

La solution? Ajoutez des petits encas dans votre journée (leurs avantages ICI) et vous n’aurez plus aussi faim quand vous rentrerez du boulot le soir OU quand vous finirez votre séance de sport/entraînement. Un encas sain avant la séance de sport peut aussi vous donner plus d’énergie et une envie folle de brûler plus de calories (source de gras végétal bien appréciée pour brûler plus; source de bons sucres pour les amateurs de prise de masse). Ignorer votre faim c’est véritablement créer une bagarre entre votre cerveau et votre métabolisme: cela vous dessert totalement sur le long terme. Alors pensez y!

PACK ESSAI 3 JOURS: petit déjeuner vitalité et goûter malin

NB: les personnes qui ont ‘tout le temps faim’ sont en réalité des personnes qui ne boivent pas assez dans 90% des cas. Faites en sort d’atteindre votre quota quotidien en eau (votre poids divisé par 40 minimum) si c’est votre cas.

Holofitment vôtre,

Chizu, coach Nutritionniste et Bien Etre sur Fontenay-aux-roses (92) et toute la France (Skype)

LIRE D’AUTRES ARTICLES DE LA HOLOKITCHEN

PLUS DE TRUCS&ASTUCES

img_20161014_091019

 

 

Menu Title